Connect with us

Art de Vivre

Agriculture urbaine, la tendance

La prise de conscience du non-déchet, de l’impérieuse nécessité des sociétés d’aujourd’hui d’opter pour des habitudes plus durables,…

Publié

sur

La prise de conscience du non-déchet, de l’impérieuse nécessité des sociétés d’aujourd’hui d’opter pour des habitudes plus durables, écologiques et de protection des ressources et de l’environnement est devenue l’une de nos préoccupations majeures.

agriculture urbaine2
agriculture urbaine3

La situation pandémique dans laquelle nous vivons, obligé par l’isolement forcé, a augmenté le besoin de l’individu de se réconcilier avec la nature. À la suite de ce mouvement, on observe le changement de paradigme, qui timidement se fait sentir, de l’abandon des zones urbaines vers des zones plus rurales et isolées du fait de cette réconciliation Homme/Nature. En même temps, pour ceux dont la fuite, l’exode n’est toujours pas possible, notamment pour des raisons professionnelles (le télétravail n’est pas leur réalité) l’alternative a été de chercher dans les grandes villes où ils vivent les moyens d’utiliser plus et mieux les l’air pur, de la nature en contact direct avec la Terre et ses éléments.

agriculture urbaine4
agriculture urbaine5

À la suite de ce mouvement, des jardins urbains ont vu le jour. Autrefois la croissance effrénée des villes et lorsque la population urbaine dépassait la population rurale, nous nous sommes éloignés de la production de ce que nous mangeons. La société de consommation ne sait plus comment et qui produit ses fruits, légumes et autres denrées alimentaires. Heureusement, le réveil que la pandémie a provoqué tacitement a réveillé cette soi-disant « conscience verte ». Dans le but de protéger l’environnement, de réduire la couche d’ozone dans l’atmosphère, la consommation d’eau et d’éviter les déchets, l’Université de Porto Business School a développé une série d’initiatives et d’actions avec la start-up Noocity. planète durable et équilibrée. Ainsi, sur le toit de la Porto Business School de Matosinhos, apparaît le plus grand potager écologique urbain du pays, d’une superficie d’environ 114 m2. Toute la communauté pourra s’impliquer dans le projet en apprenant davantage sur la plantation et la culture ainsi que sur la récolte de la nourriture que la terre fournit. Avec la certitude des innombrables bénéfices que cette initiative va dégager, nous pensons que l’agriculture urbaine écologique s’affirme et la planète sur laquelle nous vivons en remercie.

agriculture urbaine6

Continuer la lecture
Advertisement

PUBLICITÉ, ABONNEMENT ET RÉDACTION

Publicité, abonnement et rédaction...Aimeriez-vous faire partie de notre rédaction? Annoncer ou avoir de la visibilité dans notre portail et/ou adhérer à notre Club business?
Ouvrir le chat
1
Salut!
Pouvons-nous vous aider?