Connect with us

INTERVIEW

Daniel Gaudencio : exemple réussi d’intégration

Les nouveaux visages et réalités de la diaspora lusophone

Publié

sur

Daniel est un lusodescendant à la fibre entrepreneuriale et l’esprit d’équipe. Très fier de sa double culture franco-portugaise, à l’adolescence, il a pris conscience que c’était une chance de pouvoir avoir deux pays dans son cœur.

Daniel DEF HD 4

“L’un m’a tout donné depuis ma naissance et l’autre, m’a toujours attiré de par son âme si profonde, sa culture et ses traditions”.

De formation technologique, il travaille dans l’immobilier et s’est engagé comme président dans l’association Luso Possy; une association luso-française à Possy (78), dont la mission est de partager et promouvoir la culture portugaise, composée essentiellement de lusodescendants.

Qui est Daniel?  Je suis d’origine portugaise, ma maman est de « Paio Pires » à côté de Lisbonne et mon papa de « Vila Nova » à côté de Tomar dans le centre du pays. J’ai grandi à Maule, petit village du 78, que j’ai quitté en 2002 pour venir m’installer à Poissy, il y a donc 20 ans. 

Un plat ? LasagneUne monnaie ? Dollar – Un moyen de communication ? Téléphone portable – Une énergie ? Solaire – Une thérapie ? Groupe – Un vêtement ? Chemise – Un meuble ? Bureau – Un test produit ? Automobile  – Un service ? Evénementiel – Un droit ? Egalité – Un livre ? L’Alchimiste de Paulo Coelho – Un super pouvoir ? Se téléporter – Une devise ? Carpe Diem

Votre travail – Je suis agent immobilier indépendant,  ce qui me laisse la liberté d’organiser ma vie et de pouvoir gérer plus facilement l’association et les projets.

Comment êtes-vous devenu président de l’association Luso Poissy ?  Aujourd’hui je suis président mais j’ai été trésorier de celle-ci pendant plus de 10 ans, je la connais donc très bien. Mon grand-père quand il arriva en France dans les années 60, participa à créer l’association franco-portugaise de Maule (78). Cette association existe toujours à l’heure actuelle.

Mes parents n’étant pas particulièrement attirés par le milieu associatif à cette époque, à 14 ans j’ai de moi-même poussé la porte de cette grande association pour intégrer le groupe folklorique. Depuis, je me sens comme investi de cette mission de partager et promouvoir cette belle culture que j’aime profondément.

Parlez-moi de votre asso. Depuis combien de temps existe-t-elle ?  Notre association a été reprise en 2009 après être restée en sommeil pendant plusieurs années. Elle est composée d’une équipe formidable. Notre direction est constituée  d’un vice-président, Ricardo, d’une trésorière, Sergia, d’une secrétaire, Alice, moi en tant que président… et l’ancien président Nelson qui n’est jamais bien loin de l’association. Tous dans le même état d’esprit et c’est ce qui fait notre force. 

Forum LusoPoissy

 

S’il n’y avait qu’une seule chose à retenir sur votre asso, quelle serait-elle ? Je voudrai qu’on qualifie mon association comme une association portugaise « NG » (comme Nouvelle Génération)

Les jeune viennent-ils dans votre association ? Oui les cours de portugais attirent un public jeune à partir de 5 ans.

Projets – A ce jour, mon principal projet est de continuer à partager autour de la culture, des traditions et de la lusophonie. Pour cela, on organise des évènements, des repas de Fado, des spectacles, des soirées dansantes, et évidemment, les cours de portugais enfants et adultes. Je travaille aussi étroitement avec la ville pour la mise en place d’un projet de coopération décentralisée avec une ville portugaise. L’essentiel étant de se faire plaisir, je suis ouvert à tous les projets. J’ai la chance de pouvoir compter sur une équipe formidable. Nous sommes tous dans le même état d’esprit et c’est ce qui fait notre force.

Fado LusoPoissy

Vous savez, j’accorde une importance particulière à ce que notre association soit ouverte sur le monde plutôt que sur nous-même. Les objectifs ont changé. Nous nous adressons à un public plus large, à tous sans aucune distinction, et surtout pas qu’à des personnes ayant des origines portugaises. Nous avons plus que jamais besoin de nous ouvrir aux autres afin de transmettre notre histoire pour ne pas oublier d’où on vient et pour honorer nos ancêtres…

Enfin j’ajouterai une chose encore ; ces dernières années nous avons beaucoup fait d’autodérision sur notre langue, nos habitudes, nos comportements et ça me fait beaucoup rire d’ailleurs ! Néanmoins, cela ne doit pas être la seule manière de faire parler de nous.

Je souhaite mettre en avant le portugais moderne, loin des clichés ! Montrer ce que nous avons dans le ventre… Que nous sommes bien plus que des clichés 😉

Advertisement

PUBLICITÉ, ABONNEMENT ET RÉDACTION

Publicité, abonnement et rédaction...Aimeriez-vous faire partie de notre rédaction? Annoncer ou avoir de la visibilité dans notre portail et/ou adhérer à notre Club business?
Ouvrir le chat
1
Salut!
Pouvons-nous vous aider?