Connect with us

Culture

La remise du Prix Camões à Paulina Chiziane pour célébrer la Journée de la langue portugaise

Créé en 1988 par le Portugal et le Brésil, celui-ci est le prix le plus prestigieux en langue portugaise.

Publié

sur

Le 5 mai, à 16 heures, le Premier ministre du Portugal, António Costa, remettra le Prix Camões 2021 à l’écrivaine mozambicaine Paulina Chiziane, lors de la Journée de la langue portugaise, au Musée national des carrosses – Lisbonne.

Chaque année, il honore un écrivain dont l’œuvre contribue à l’enrichissement et à la projection du patrimoine littéraire et culturel de la langue portugaise.

Le ministère de la Culture du Portugal organise l’attribution de ce prix du côté portugais. Il a une valeur pécuniaire de cent mille euros, pris en charge à parts égales par les gouvernements du Portugal et du Brésil.

Paulina Chiziane a remporté la 33e édition du Prix Camões, suite à la décision unanime du jury composé de membres du Brésil, du Mozambique, du Portugal et de la Guinée-Bissau. Le jury a souligné la vaste production et la critique de son travail, ainsi que la reconnaissance académique et institutionnelle de celui-ci.

Le jury a également tenu à souligner l’importance accordée par Paulina Chiziane, dans ses livres, aux problèmes des femmes mozambicaines et africaines, ainsi que son travail récent pour approcher les jeunes, notamment en créant des ponts entre la littérature et d’autres arts. La remise du Prix Camões à Paulina Chiziane reconnaît donc son travail important et significatif dans le domaine de la littérature lusophone.

Le ministre de la Culture du Portugal, Pedro Adão e Silva, a déclaré que l’attribution du prix Camões à Paulina Chiziane est un moment d’une énorme signification et d’un énorme symbolisme pour la culture en portugais. “Elle est la première femme noire à recevoir ce qui est le prix le plus prestigieux en langue portugaise”, souligne-t-il

Après avoir reçu la distinction, Paulina Chiziane a dédié le prix aux femmes, considérant qu’il sert à valoriser le rôle des femmes à une époque où leur travail est encore sous-évalué.

Certains de ses livres ont été publiés au Portugal et au Brésil, et sont traduits en anglais, allemand, italien, espagnol, français, serbe, croate.

Vie et oeuvre

Née à Manjacaze, au Mozambique, en 1955, Paulina Chiziane a étudié la linguistique à Maputo. Elle vit et travaille actuellement en Zambézie. Romancière, elle a publié plusieurs nouvelles dans la presse. Elle a publié son premier roman, “Balada de Amor ao Vento” (1990), après l’indépendance du pays, qui est aussi le premier roman publié par une femme mozambicaine. 

Son œuvre inclue des titres telles que :

“As Andorinhas” (2009), “Nas Mãos de Deus” et “Para Quem Falam as Fogueiras” (2013), “Ngoma Yethu: O Curandeiro e o Novo Testamento” (2015), “O Canto dos Escravos” (2017) et “O Curandeiro e o Novo Testamento” (2018).

Ventos do Apocalipse’, achevé en 1991, est sorti à Maputo, en 1993, en tant qu’édition d’auteur et a été publié au Portugal, par Caminho, en 1999, précédant ‘Balada de Amor ao Vento’, au Portugal, par le même éditeur , en 2003. A Caminho a également des titres d’auteur publiés au Portugal :

“Sétimo Juramento”(2000), “Niketche : Uma História de Poligamia”(2002), “O Alegre Canto da Perdiz” (2008). 

Advertisement

PUBLICITÉ, ABONNEMENT ET RÉDACTION

Publicité, abonnement et rédaction...Aimeriez-vous faire partie de notre rédaction? Annoncer ou avoir de la visibilité dans notre portail et/ou adhérer à notre Club business?
Ouvrir le chat
1
Salut!
Pouvons-nous vous aider?