Connect with us

Art de Vivre

Lusophonie à Paris : Entre vin de messe et Fidalguinhos, Chocolat et rencontres animées…

Le Salon Mondial du Tourisme a fait son retour à Paris Expo Porte de Versailles et la Lusophonie y était représentée : Portugal,…

Publié

sur

Le Salon Mondial du Tourisme a fait son retour à Paris Expo Porte de Versailles et la Lusophonie y était représentée : Portugal, Mozambique, São Tomé et Principe, Brésil et la Guinée Bissau.

Loulou et moi, le cœur vibrant d’évasion et en quête d’idées et de découvertes en portugais, nous avons décidé d’aller à la rencontre des stands où lusophonie était représentée : Le Portugal avec la Municipalité de Braga, les Açores, le Mozambique, São Tomé et Principe et, pour la première fois, la province du Ceará au Brésil et la Guinée Bissau. Dès notre arrivée, nous avons tout de suite repéré la ville de Braga qui a reçu, en 2021 le prix de Meilleure Destination Européenne. Braga enchante mais en spécial pendant la Semaine Sainte, une des plus fameuses du Portugal. Sur la table, des petits verres de liqueur à déguster, un vin de messe du nom de “Sé de braga” et des petits biscuits en forme de jambes croisées. Emportées par la curiosité, nous avons voulu en savoir plus sur cette combinaison étonnante.

L’explication : le nom de cette liqueur – vin de messe – se rapporte à la Cathédrale de Braga (Sé de Braga), l’archidiocèse le plus ancien du Portugal et qui représente le symbole de la ville. Cette liqueur est vendue uniquement dans la boutique du musée du trésor de la cathédrale.

Les biscuits appelés “Fidalguinhos” trouvent leur origine dans les douceurs conventuelles de Braga et appartiennent aux livres de recettes du Convento da Nossa Senhora dos Remédios. Leur configuration fait allusion aux nobles qui n’avaient pas besoin de travailler – une satire sur les nobles héréditaires. Ces petits biscuits croquants sont une présence typique et de rigueur sur les tables de Pâques à Braga.

Un moment fort de notre après-midi fut le passage par le stand du Mozambique ! Dès le premier “Olá, boa tarde”, la joie a éclaté. C’était la reconnaissance d’une même langue, comme une famille qui fête ses retrouvailles. Nous avons eu le plaisir de faire la connaissance de Manuel de Araújo, le maire de Quelimane, Octavio Zefanias, responsable de l’investissement, et du journaliste Antonio Zefanias que je remercie pour le partage d’informations.

En continuant notre recherche lusophone, nous croisons l’animation joyeuse de Guinée Bissau avec ses trajes typiques, qui nous a conduit vers la découverte de “Les Bijagos”. L’unique Archipel d’Afrique. Un sanctuaire de la Biodiversité. Mais s’il y avait un stand à ne pas manquer, c’était celui de São Tomé et Principe. L’île du chocolat où nous avons été accueillies avec beaucoup de sympathie. Entre la dégustation et la découverte de nouveaux produits, nous avons été gâtées !!

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

PUBLICITÉ, ABONNEMENT ET RÉDACTION

Publicité, abonnement et rédaction...Aimeriez-vous faire partie de notre rédaction? Annoncer ou avoir de la visibilité dans notre portail et/ou adhérer à notre Club business?
Ouvrir le chat
1
Salut!
Pouvons-nous vous aider?