Connect with us

Cuisine

Riz aux calamars à la portugaise

Un plat classique qui nous régale depuis des générations, plein de saveurs et très rapide à préparer.

Publié

sur

Tout le monde a goûté un bon riz aux calmars au moins une fois dans sa vie, autrement c’est le moment d’essayer. Après tout, la saveur unique de la combinaison de calamar et de riz ne déçoit jamais. Le riz aux calamars est peut-être la recette la plus typique et traditionnelle de ce plat. Parfait pour les repas de famille et les invités de dernière minute, ce riz sera assurément un succès.

Consultez la liste des ingrédients et préparez ce plat d’aujourd’hui.

Ingrédients:

800 g de calamars

50 g de margarine “Vaqueiro”

100 g d’oignon haché

1 gousse d’ail

1 feuille de laurier

4 tomates concassées

sel

poivre ou piment

6 dl d’eau

250 g de riz “carolino”

coriandre hachée

Préparation:

Faites fondre une partie de la margarine dans une casserole, laisser bien chauffer et ajouter les calamars. Laisser cuire en remuant jusqu’à ce qu’ils soient opaques puis verser dans un autre récipient à l’aide d’une écumoire. Dans la poêle, faire fondre le reste de “Vaqueiro” et ajouter l’oignon haché et le laurier. Lorsque l’oignon commence à dorer, ajouter les tomates. Assaisonner de sel et de poivre ou de piment, couvrir et cuire environ 10 minutes. Arroser avec de l’eau bouillante et dès qu’elle reprend l’ébullition, introduire le riz. Remuer, rectifier l’assaisonnement et cuire à couvert environ 12 minutes. Ajouter à nouveau les calamars, laisser bouillir à nouveau et saupoudrer de coriandre fraîchement ciselée. Servir sans tarder.

Vaqueiro une marque lancé par les établissements Jerónimo Martins & Filho, depuis 1926

Lisbonne, le 31 décembre 1926. Après de nombreux tests et analyses, la marque Vaqueiro est née et donc officiellement enregistrée et licenciée, ce dernier jour historique de l’année, lorsque les établissements Jerónimo Martins & Filho introduisirent sur le marché portugais la première margarine importée des Pays-Bas, Cowherd Vaqueiro. A cette époque, la margarine était une bonne alternative pour faire face aux difficultés économiques de la population et assurait un approvisionnement régulier, indépendant de la production de graisses animales. Depuis la marque n’a pas arrêté de évoluer et se consolider sur le marché portugais et celui de la diaspora dît marché de la “saudade” (nostalgie).

Riz “carolino”. Le malandrinho (coquin) ! Le vrai riz portugais.

C’est le type de riz le plus commun au Portugal.Au cours de sa cuisson, il absorbe complètement l’eau et l’assaisonnement, ce qui en fait un riz très savoureux. Une fois cuit, le grain est enveloppé dans une sauce crémeuse.

Au Portugal (ainsi que pour la France et l’Italie), il semble être passé par les mains des musulmans au 8ème siècle, après qu’Alexandre le Grand l’ait amené en Grèce quelque 400 ans auparavant, s’imposant comme un élément important de l’alimentation nationale depuis le roi D. Dinis. Actuellement, il n’est produit que dans cinq rivières (Mira, Sado, Sorraia, Tage et Mondego) ; la culture plus au nord est irréalisable à cause du froid.

Advertisement

PUBLICITÉ, ABONNEMENT ET RÉDACTION

Publicité, abonnement et rédaction...Aimeriez-vous faire partie de notre rédaction? Annoncer ou avoir de la visibilité dans notre portail et/ou adhérer à notre Club business?
Ouvrir le chat
1
Salut!
Pouvons-nous vous aider?